Vous êtes toujours plus surveillés !

Il y avait la Chine…il y a maintenant la France ! Non pas sur le volume commercial, inutile de crier victoire, mais sur l’usage de la reconnaissance faciale. C’est déjà nettement moins engageant et la suite ne va pas forcément vous ravir. Le projet ALICEM, si vous n’en avez pas encore entendu parler, arrive à nos portes. La Chine a développé ce type de système attaché à un « crédit social » pour encourager les « bons comportements » et mettre une partie des ses ressortissants au ban de la société. Charmant me direz-vous, mais en France? Eh bien oui, la France veut aussi investir ce créneau pour « donner aux citoyens français une identité numérique sécurisée ».

Faut-il rappeler que des villes et Etats américains ont déjà boycotté de tels systèmes au nom des libertés civiles. A ce sujet, la CNIL ne s’oppose pas au projet (ça vous étonne ?) mais propose quelques garde-fous. Cette application mobile disponible uniquement sur Android devra permettre de s’identifier sur les sites gouvernementaux comme les impôts ou la sécurité sociale. Votre trombine sera examinée pour savoir si elle correspond bien à votre photo de pièce d’identité. Autant dire que l’anonymat va devenir de l’histoire ancienne que vous pourrez raconter à vos petits-enfants lorsqu’ils auront posé leur portable.

Autre problème, en l’absence de passeport biométrique et de téléphone sous système Android, la connexion n’est pas possible. Cette « fracture numérique » crée toujours une société à deux vitesses. Cette fois, à choisir, la plus lente m’irait parfaitement ! Le risque ? De coupler cette application avec les services de police. Cela reste un fantasme pour notre secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O et pour notre ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Bon, ce dernier n’inspire plus vraiment une confiance totale et évidemment le doute ne peut que s’installer. Sans en arriver là, le problème pour l’instant, c’est de petit à petit instiller des choses. Banaliser, instaurer en douceur…les « Etats policiers » savent très bien faire ce genre de choses en prônant la sécurité, encore la sécurité…Alicem devrait faire son entrée en fin de cette année si la CNIL n’y fait pas obstacle. A suivre…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

 

Pin It on Pinterest