Votre auto, elle est rétro ou techno ? A l’heure du l’écologiquement et politiquement correct, le salon Retromobile à Paris est une véritable anachronisme. Ce salon est une ode à la voiture ancienne, vous savez, celle qui émet plein de CO2 et qui n’a pas l’once d’un début de système de  conduite autonome. Enfin, si, avec un tendeur pour tenir le volant éventuellement…

Mais ne vous méprenez pas, ce salon est un succès phénoménal et l’engouement pour ces anciennes est bien réel. Dans ce domaine comme dans celui de l’art, les prix s’envolent et j’en veux pour preuve le record de vente aux enchères de la maison Artcurial à plus de 40 millions  d’euros. Avec une Alfa Roméo 8C partie à 17 millions (frais inclus, je vous rassure), cette technologie totalement datée fait recette.

Qu’est ce que cela signifie ? Tout simplement que la technologie n’est pas incompatible avec les collections. Vous pouvez rouler au quotidien en … allez disons Tesla, avoir une demi douzaine d’enceintes connectées chez vous et prendre plaisir à admirer une carrosserie en panneaux rivetés d’avant-guerre d’une Bugatti Atlantic. Aujourd’hui la Robolution opère aussi dans ce domaine puisque l’on peut recréer certaines pièces (en plastique en particulier pour les « youngtimers » (pas encore voiture de collection mais presque) avec des imprimantes 3D.

Certains proposent aussi des anciennes converties à l’électricité ou embarquant des systèmes plus actuels (GPS, etc…) dans la discrétion la plus totale dans des habitacles de voitures respirant le bois et le cuir à une époque ou un autoradio était un luxe suprême. Un article d’un journal spécialisé parlait d’une McLaren F1, voiture produite entre 1993 et 1998. Capable de 390 km/h en vitesse de pointe (ah oui, c’est vrai, on est passé à 80 depuis), son propriétaire (un banquier allemand dans l’article) se réjouissait de la présence d’un GPS, pièce maîtresse selon lui. Pourquoi ? « Il n’y a rien qui vous mette plus en retard que de rouler à plus de 300 km/h dans la mauvaise direction » avait-il affirmé…L’avenir lui a donné raison avec un développement sans précédent de cette technologie dans les automobiles.

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest