Voitures autonomes, bientôt la pagaille sur les routes ? Les accidents liés aux voitures autonomes font souvent la une de la presse, en particulier aux Etats-Unis où leur circulation est autorisée dans certains Etats. La voiture d’Uber qui avait fauché une cycliste, décédée des suites du choc, aura marqué les esprits et la plateforme Internet avait alors mis fin à ses essais. Ils ont repris quatre mois après, avant même les conclusions des experts ! La course à la voiture autonome ne laisse pas la place au moindre retard de développement. En Arizona, les élus ont créé un Comité de supervision des véhicules autonomes qui ne s’est pas réuni depuis 2016 ! Il ne faudrait pas contrarier les entreprises qui vient s’installer dans l’Etat ! En France, les choses « sont en cours » (comme d’habitude mais pour une fois que l’on utilise un semblant de principe de précaution, ne nous plaignons pas !) mais comme nous savons édicter des règles, le décret de mars 2018 exige qu’en cas d’accident, les données enregistrées au cours des cinq minutes qui le précèdent soient conservées une année. C’est toujours ça !

Reste une question éminemment importante qui est celle de la responsabilité. Est-ce le conducteur (dans la mesure où il est dans la voiture), censé être alerté et reprendre la main ? Le constructeur qui a vendu l’ensemble ? L’éditeur de l’IA de pilotage de l’ensemble ? Le fournisseur de réseau pour la connexion? Tous devront en tout ça se couvrir pour éviter toute extension de leur responsabilité. Cela promet d rebelles batailles juridiques même si les assureurs planchent sur le sujet. Il faut dire que 90 % des accidents sont dus à une erreur humaine alors pour les compagnies d’assurance, c’est du pain béni si les machines font le job sans pépin ! En fait les assureurs redoutent tant la mise en place de ces systèmes avec la cohabitation avec les humains au volant qu’un futur où les humains ne sauront plus conduire et réagir en cas de problème du système. Belle pagaille annoncée !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest