Transports, votre vie va totalement changer ! Il n’y a pas à tergiverser, le marché de la voiture autonome et connectée s’avère colossal (et aussi celui des transports en général). Et surtout la bataille fait rage entre les différents acteurs. Dans cette grande pagaille, on trouve assez logiquement les constructeurs mais ceux-ci s’en remettent aussi parfois à des prestataires extérieurs. Audi a développé ses propres systèmes et semble plutôt à la pointe chez les constructeurs mais les équipementiers aussi sont de la partie comme Bosch ou Valeo. Ce dernier vient de faire découvrir aux journalistes ébahis la conduite autonome dans Paris dans le cadre du Mondial de l’Automobile. Pas de quoi s’extasier tout de même, la conduite valait pour un circuit bien déterminé même si le système peut sembler prêt à affronter la route. Pour cela, outre la levée administrative des restrictions qui se fait attendre (pour notre bien ?), il faudra encore beaucoup, beaucoup d’essais sur route tant les données à prendre en compte par les IA embarquées est immense. Finalement notre cerveau défaillant et totalement dépassé n’est pas si mauvais que cela pour analyser des données… Plus ambigu pour BMW qui s’est associé au moteur de recherche Chinois Baidu, mais aussi avec MobilEye, l’ancien partenaire de Tesla. Honda vient d’annoncer qu’il va investir 2,75 milliards de dollars dans Cruise (l’unité voiture autonome de General Motors) afin de « participer à la révolution de la conduite sans chauffeur et en faire un produit de masse ». Mercedes, Ford, Toyota, Peugeot, Renault, tout le monde s’y met, mais deux géants restent sur les rangs pour les systèmes embarqués.

Le premier, enfin le dernier au regard du temps que prend le géant de Cupertino pour dévoiler son bébé, c’est Apple. Apple et son projet Titan qui est censé révolutionner le monde en pleine ébullition de la voiture autonome. Apple, qui est capable de coups de génie fulgurants (comme de quelques bides aussi), est attendu…au tournant (elle était facile, je l’avoue honteusement). Il ne s’agira pas d’une voiture mais bien uniquement du système de conduite autonome lui-même. Même chose pour l’autre géant en lice, Google et sa Google Car, la voiture qui a pu engranger le plus de kilomètres parcourus, gage de qualité indéniable. Depuis 2009, la Google Car a parcouru plus de 3 millions de kilomètres aux Etats-Unis. Et le géant du net est un lui aussi un acteur très sérieux sur le marché. Tous les constructeurs ont déjà à bord de leurs voitures des systèmes compatibles Apple ou Android, non ? On peut encore ajouter Microsoft, qui arrive tard mais n’entend pas faire de la figuration et vous aurez une toute petite idée de l’enjeu du secteur. Avec l’arrivée de la voiture électrique, l’occasion est aussi de trouver des modes de transports différents avec des voitures partagées et autonomes. Plus d’accidents (enfin en théorie) et fin de la pollution (là c’est pas gagné) et vous avez la clé pour comprendre que ce marché de la Robolution est celui de demain, enfin de demain matin !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest