Je reviens de nouveau sur Tesla…Effectivement, je ne peux que constater que le sujet est sensible lorsque l’on aborde ce constructeur et que les fans (absolus pour la plupart, pas à moitié !) n’apprécient pas la moindre critique sur la marque. Il en va ainsi des fans, mais un article précédent faisait état du tarif des options concernant la conduite autonome a réveillé leur capacité de réaction. Et je me suis effectivement un peu trompé. Les Tesla sont équipées en série de certaines fonctionnalités qui ont plus la bonne idée d’évoluer très régulièrement, ce qui rend les infos difficiles à suivre parfois. Si l’on ajoute les annonces d’Elon Musk, il y a de quoi en perdre son latin. Suite au rachat de DeepScale, Tesla a misé sur cette startup pour faire évoluer rapidement son système Autopilot, objet de tous les fantasmes chez tous les geeks de la planète. Mais revenons donc au jeu des options Tesla, dont ce fameux Autopilot…

Donc, les Model S et X embarquent de série un système qui « permet à votre véhicule de tenir une trajectoire, d’accélérer et de freiner pour vous si d’autres véhicules ou piétons se trouvent dans sa voie » selon Tesla sur son propre site. Mais, en option non pas à 5 500 euros comme je l’avais indiqué, mais à 6 300 euros (la Model S « de base » coûte tout de même 85 000 euros) vous pouvez bénéficier d’une version plus évoluée. Une option qui permet, selon Tesla (mais je veux bien le croire) , une « assistance à la conduite de la voie d’insertion jusqu’à la sortie d’autoroute, y compris sur les échangeurs et pour dépasser des véhicules plus lents. Un changement de voie auto : les changements de voie sont automatisés sur l’autoroute. Un parking Auto : stationnement en créneau et en bataille. Et une sortie auto : stationnez votre véhicule et sortez-le automatiquement de son emplacement« . Mais contrairement à ce qu’annonce Tesla, ce n’est pas encore de la conduite totalement autonome, et en tout cas pas ailleurs que sur autoroute (il est indiqué pour cette option « Capacité de conduite entièrement autonome » sur leur site…)
 
Pour ce faire, il faudrait que cela soit autorisé et aussi totalement au point. Je ne doute pas que nous y parviendrons, Tesla ou un autre constructeur, même si la marque californienne est bien avancée dans ce domaine et s’en donne les moyens. Mais ce niveau d’autonomie supplémentaire ne sera pas gratuit, c’est en tout cas ce qu’Elon Musk a annoncé, même s’il peut être activé par la suite. Par ailleurs, cette option actuelle à 6 300 euros a aussi été annoncée en augmentation de 1000 euros au premier novembre, mais rien ne l’indique encore sur le site Tesla… La technologie, cela se paie me direz-vous. C’est certain, mais si ,comme l’ annoncé Elon Musk sur son compte Twitter cet été, les prix augmentent tous les 2 à 4 mois, ils pourraient rapidement devenir dissuasifs. Et si Tesla se porte bien en Europe et en Chine, ses ventes ont chuté de 39% aux Etats-Unis au troisième trimestre 2019…
 
 

  Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef «L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»    

Pin It on Pinterest