Siemens Mobility et la Deutsche Bahn ont commencé à développer des trains à pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène et une station-service qui seront testés en 2024 en vue de remplacer les moteurs diesel sur les réseaux ferroviaires locaux allemands.

Le prototype, qui sera construit par Siemens, est basé sur le wagon électrique Mireo Plus qui sera équipé de piles à combustible pour transformer l’hydrogène et l’oxygène en électricité à bord, et d’une batterie, ont déclaré les deux entreprises.

Michael Peter, directeur général de Siemens Mobilité, a déclaré à Reuters que le train combinait la possibilité d’être alimenté par trois sources dans un système modulaire – soit par la batterie, la pile à combustible ou même les lignes aériennes existantes, selon l’endroit où il circulerait.

L’opérateur ferroviaire allemand Deutsche Bahn n’a pas électrifié 40 % de son réseau long de 33 000 kilomètres, sur lequel il fait circuler 1 300 locomotives diesel émettant des combustibles fossiles.

Le transport ferroviaire doit être décarbonisé à long terme dans le cadre des objectifs climatiques nationaux et de l’Union européenne.

« Nos trains à hydrogène sont capables de remplacer à long terme les trains fonctionnant au diesel », a stipulé Monsieur Peter.

Le nouveau prototype sera alimenté en carburant en 15 minutes, aura une autonomie de 600 km et une vitesse maximale de 160 km/heure.

Il sera testé entre Tuebingen, Horb et Pforzheim dans le Baden Wuerttemberg.

Le principal marché cible est constitué par les opérateurs de réseaux régionaux qui commandent généralement des lots de 10 à 50 trains, a confié Peter.

« Nous voyons un potentiel de marché de 10.000 à 15.000 trains en Europe qui devront être remplacés dans les 10 à 15 prochaines années, dont 3.000 rien qu’en Allemagne », a-t-il annoncé.

Chaque train coûtera entre cinq et 10 millions d’euros, créant un potentiel de marché de 50 à 150 milliards d’euros au total.

Le gouvernement berlinois espère que l’hydrogène vert deviendra à long terme compétitif par rapport aux combustibles fossiles et qu’il jouera un rôle clé dans la décarbonisation de l’industrie, du chauffage et des transports.

Quentin CLAUDEL

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel vous retrouverez toute l’actualité des métaux précieux. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur https://larobolution.com/. »

Source Reuters.com

Pin It on Pinterest