Serions-nous tous des geeks ? Sans ordinateur et connexion Internet, cela devient bien compliqué aujourd’hui ne serait-ce que pour vos déclarations fiscales, vos prises de rendez-vous et tout un tas d’autres choses du quotidien. Est-ce un progrès ? Oui et non…en bonne réponse de normand. Concentration des équipements, économies d’échelle, etc…les avantages sont nombreux mais la perte de relation humaine est aussi inquiétante. Que celui ou celle qui ne s’est jamais retrouvé dans des situations ubuesques face à un problème à régler via un service clientèle sur le net lève le doigt !

De même, pourrions-nous nous passer de nos portables ? Ce serait sans doute difficile maintenant ! Ils facilitent les choses mais mettent également une distance dans les vrais rapports humains et je ne parle pas des ondes et tout le toutim ! Et là vous vous dites, mais où veut-il en venir ? J’y arrive…Si tout cela est devenu « indispensable », d’autres innovations pourraient le devenir alors même que nous n’en ressentons pas (encore) le besoin.

Prenons Alexa, l’assistant personnel d’Amazon. Il s’en vend des tonnes ! Amazon vient d’annoncer avoir vendu plus de cent millions d’objets connectés intégrant Alexa. Google (ok Google) n’est pas en reste et le phénomène s’amplifie. A quoi ça sert ? A remplacer vos requêtes écrites par des requêtes orales, sans doute histoire d’en faire de moins en moins. Mais comme chacun sait, ces systèmes sont aussi destinés à récupérer un maximum de données personnelles, carburant du futur, pour mieux vous cerner et vous proposer tout un tas de trucs auxquels vous n’auriez même pas pensé et qui vont vite devenir…indispensables (et dans ce domaine Amazon à tout à y gagner).

Certainement aussi à des fins moins commerciales mais tout aussi intéressantes, comme les opinions politiques, la santé etc… Alors oui, la Robolution est parfois une formidable opportunité et parfois non. Mais elle reste une formidable opportunité d’investissement si vous voulez en profiter, sans être dupe, et c’est bien là tout l’objet de mon propos. Je vous en ai déjà parlé, mais ce que je vais vous dire va peut-être vous en faire prendre toute la dimension.

C’est une entreprise française qui le développe. Un fournisseur très connu qui n’est autre que Legrand. Son domaine, c’est l’électricité et si vous achetez des interrupteurs ou des tableaux électriques vous ne pouvez pas le louper. Et bien chez Legrand, ils ont eu une idée géniale. Le concept a été présenté au dernier CES de Las Vegas sur lequel je reviendrai. L’idée c’est d’intégrer dans un interrupteur un boitier équipé d’une petite enceinte et…d’Alexa ! Il peut, selon Jérôme Boissou, responsable du projet chez le fabricant, s’intégrer dans un logement neuf comme dans de l’ancien en rénovation. Avec quatre micros, voici l’espion installé chez vous en toute discrétion.

Les logements neufs pourraient donc, à terme, tous en être équipés ! Petite phrase du responsable du projet lors d’une interview : « C’est Amazon qui est venu nous dire que ce serait intéressant de l’intégrer ». Non, ils n’ont pas eu une idée géniale, ils ont fait, c’est tout. Deux réflexions : Amazon pourrait s’offrir un énorme marché mais Amazon ferait ainsi entrer son assistant dans chaque foyer…

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

Pin It on Pinterest