Robolution, les espions sont déjà chez vous ! Cela fait bien longtemps que je vous parle des robots espions qui entrent gentiment dans nos foyers sans que nous en ayons pleinement conscience, ou pas totalement. Votre téléphone portable, votre ordinateur, votre messagerie, bref, vous avez déjà de quoi très largement alimenter les bases de données de ceux qui tiennent à tout savoir sur vous. Dans un objectif connu de vous vendre tout un tas de trucs dont vous auriez ABSOLUMENT besoin. Et peut-être à d’autres fins mais je ne suis pas parano ni adepte des théories du complot. Cependant, si je vous ai plusieurs fois parlé des jouets connectés, des assistants personnels connectés et même de votre robot tondeuse, il y a un espion qui entre dans votre foyer sans prévenir et surtout sans y être invité. Et c’est bien la que le bât blesse. Cet appareil aurait pu passer inaperçu mais il a soulevé des montagnes de critiques et, pour de très nombreux français, cristallisé un rejet de ce genre d’appareil espion. Cela semble assez étonnant puisque nombre d’entre nous divulguons une quantité impressionnante de ces fameuses données sans sourciller, mais là non, trop c’est trop. cet espion c’est Linky, celui qui devait être le gentil compteur électrique d’Enedis, celui qui devait vous faire faire des tas d’économies. Mais Enedis a  soulevé une vraie fronde des usagers et des maires qui sont plus de 750 à avoir pris un arrêté visant à interdire la pose de ces nouveaux compteurs. Le pot de terre contre le pot de fer. Et si le maire de Blagnac a ouvert une petite brèche, le tribunal administratif de Haute Garonne a suspendu l’arrêté mais rappelé que chacun a le droit de refuser l’accès à sa propriété, le combat est pas gagné pour autant.

L’autre point d’entrée, auxquels les anti-Linky s’accrochent comme un coquillage sur un rocher, est celui de la protection des données, encadré par la CNIL. Là encore, la contrainte sera sans doute dans les contrats Enedis, mais pas forcément de quoi évincer ce petit compteur tout vert. Mais il a quoi ce robot espion pour faire si peur ? Et bien plusieurs choses qui ne sont pas du goût de tous. La première c’est effectivement la collecte de données. La seconde, ce sont les rayonnements électromagnétiques auxquels certains sont hypersensibles. Et puis tout un tas d’autres choses comme les bugs, le risque de coupure à distance, les incendies…bref, que des choses sympathiques. Mais il y a aussi une donnée parmi d’autres que je trouve assez cocasse. Elle concerne les échanges entre Enedis et ces fameux compteurs. En bon espion, Linky sera capable de détecter une charge plus importante chez vous comme celle liée à une voiture électrique. Oui, aujourd’hui, vous pouvez recharger votre voiture électrique chez vous en heures creuses avec un tarif dérisoire par rapport au carburant issu du pétrole et très lourdement taxé (c’est un euphémisme). Si Linky détectera ce pic de consommation, il ne pourra à priori pas en attribuer la cause exacte. Alors oui, il vous espionne, transmet vos données, mais rien ne dit qu’il pourra vous taxer demain en fonction de vos usages…A suivre !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest