Réseaux sociaux, nos enfants protégés ?

Comme tous les parents, l’âge à partir duquel les enfants peuvent s’inscrire sur les réseaux sociaux interroge. Enfin, disons, pour ceux qui se posent la question, il doit bien y en avoir quelques uns non ? Pour Facebook, Instagram, Snapchat, WhatsApp et Musical.ly, l’âge requis est de 13 ans, conformément à la législation américaine mais pour les moins de 15 ans, en France, il doit y avoir accord explicite des parents. La loi a été promulguée en 2018 et a retenu cet âge au lieu des 16 ans que le Gouvernement préconisait. Pour Youtube, la barre reste fixée à 16 ans…Mais bon, un mineur de moins de 13 ans peut-il s’y inscrire ? A votre avis ? Evidemment que oui puisqu’il n’y a strictement aucune vérification de l’âge si ce n’est en remplissant les éléments de sa date de naissance ou en cochant la case « oui, j’ai plus de 13 ans ». Déroutant de simplicité.

En cas de « triche », que se passe-t-il ? Eh bien…rien du tout ou presque. Quoi, des enfants qui trichent et vont sur les réseaux sociaux ? A l’évidence cela ne pose pas franchement d’états d’âme aux plateformes qui ne risquent…rien. La seule chose qui peut se produire c’est que la plateforme s’aperçoit de la supercherie (vu ce qu’ils ont l’aire de contrôler, cela ne doit pas arriver souvent), le compte peut être fermé. Ohh la, la, ça c’est dur toute de même. Evidemment un autre compte peut être ouvert dans la minute…Et les parents dans tout cela…Rien non plus, rassurez-vous, il n’est prévu aucune sanction, pas la moindre remontrance, juste votre conscience…

Bon 15 ans « C’est un moment où le mineur rentre au lycée. C’est un moment où il y a une maturité suffisante pour maîtriser les usages sur internet, et c’est un seuil que nous retrouvons aussi dans différents domaines (par exemple, le seuil de consentement en matière de sexualité, en matière de données de santé) », avait annoncé Paula Forteza, députée La République en marche, à l’origine de cette mesure de protection des jeunes sur les réseaux sociaux. Du vent évidemment, puisque chacun peut faire ce qu’il veut en toute impunité…autant le savoir et ouvrir le dialogue avec vos enfants avant d’avoir des surprises !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

 

Pin It on Pinterest