Que faire des personnes âgées ? C’est un phénomène qui se développe et les expérimentations se multiplient. Si vous voulez abandonner vos vieux parents à leur sort, c’est un robot accompagnant qu’il vous faut !  Je vous l’accorde c’est un brin provocateur, voir même irrévérencieux, vous avez raison. Mais cela n’occulte en rien la réalité d’un monde où les personnes âgées seules sont de plus en plus nombreuses. Et force est de constater que l’on se sent mieux chez soi que dans un Ehpad…Je ne ferai pas ici le procès de ces établissements mais c’est vrai aussi que cela ne ressemble pas franchement au Club Med avec pina colada à l’apéro et soirée open bar autour de la piscine. Il arrive aussi que les conditions soient totalement inhumaines, sans compter avec le choc psychologique de devoir quitter son logement et une bonne partie de ses souvenirs. Pour certains, trop dépendants médicalement, le choix ne se pose pas mais le maintien à domicile a le vent en poupe et les robots accompagnants aussi !

Pepper de SofBank avait fait l’objet d’une expérimentation dans un centre médicalisé et les retours avaient été intéressants. Le robot n’était pas toujours adapté à la situation (micros et capteurs mal positionnés par rapport à la situation des personnes souvent assises ou couchées) mais recevait un accueil favorable. Pas encore pour aller danser une zumba endiablée sur les pistes du même Club Med mais tout de même. Certains utilisateurs y voyant aussi une ouverture intéressante avec l’extérieur (communication). Et paradoxalement, ces utilisateurs recevaient plus de visites en raison de l’effet de curiosité suscité par ce drôle de compagnon (on ne vient plus te voir mais là on vient pour ton nouveau jouet…).

Faut-il s’en réjouir pour autant ? Pas vraiment mais cette compagnie est « un moindre mal » par rapport à l’abandon mais est aussi, et surtout, un marché pour les fabricants ! Si SoftBank s’y intéresse, d’autres aussi. Certains comme l’entreprise française Cutii vont un peu plus loin. Là, cette fois c’est Karaoké avec les gentils organisateurs du Club Med et chips à volonté. Le robot est non seulement connecté mais il met en relation des personnes ayant envie de partager un moment avec les utilisateurs. Une sorte de communauté ou chacun peut donner un peu de temps, un partage d’expériences, avec les personnes âgées disposant de ce drôle de robot rigolo. Mais si l’on estime que les personnes de plus de 65 ans (enfin toutes ne sont pas isolées et/ou dépendantes, fort heureusement !) représenteront un tiers de la population française en 2050, le marché ressemble en effet à un bon gros gâteau gonflé à la chantilly digne des anniversaires du club !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest