Voilà un bateau dans lequel aucun humain ne pourra braver vents et marées à moins d’être Antman et de réduire sa taille considérablement !

30 microns de longs voici la taille de ce petit bateau représentant le tiers de la largeur d’un cheveux humain et à peine six fois plus grand qu’une cellule bactérienne.

Ce bateau a été créé dans le cadre d’une étude aux Pays-Bas concernant la fabrication de micro-nageurs biologiques tels que les spermatozoïde ou encore certaines bactéries .

Cette prouesse technique a vu le jour grâce à la technologie d’impression 3D nommée Benchy3D ainsi que la polymérisation à deux photons qui est l’utilisation d’un laser femto-seconde produisant des impulsions concises dans le but de solidifier une résine photosensible avec une résolution pouvant aller jusqu’à 100 nm.

Mais ce petit bateau n’est pas la seule structure imprimée par les chercheurs de l’Université de Leiden (aux Pays-Bas). Ces derniers se sont aussi amusés à créer d’autres formes tels que l’USS Voyager de Star Trek ou encore des spirales capables de tourner en même temps qu’elles sont propulsées dans un liquide.

Ce procédé, une fois qu’il sera maitrisé pourrait permettre de faire avancer la médecine en permettant de facilité le transport ainsi que l’administration de traitements au sein du corps humain (et pas que !).

Même si nous sommes encore loin de maitriser cette technologie, celle-ci pourrait être une vraie révolution au sein du médical. A voir dans le futur ce qu’ils vont en faire et comment cela va se passer !

Quentin CLAUDEL

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel vous retrouverez toute l’actualité des métaux précieux. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur https://larobolution.com/. »

Source L’Usine Nouvelle

Pin It on Pinterest