Ne restez pas sur le carreau, formez-vous. Oui, la formation sera un passage obligé. Sans revenir une nouvelle fois sur l’avenir de l’emploi au regard de la Robolution qui est en marche, il est évident qu’il faudra se former. Se former dans son environnement professionnel pour travailler auprès des robots, soit en maintenance, soit en collaboration (« cobots »). Mais aussi dans le domaine de l’Intelligence Artificielle et des algorithmes. Après Microsoft et les écoles promises par les GAFA, c’est Polytechnique qui dégaine une formation diplômante en Intelligence Artificielle et traitement des informations visuelles. Apprendre les principes du numérique et entrer dans le gras du deep learning et de l’analyse de données, c’es ce que permettra cette formation de deux ans qui ouvrira ses portes dès septembre. Bon ça c’est déjà à condition d’avoir bravé les algorithmes de « Parcoursup », le petit frère de Post Bac qui était déjà redoutable mais qui semble dépassé par le petit nouveau. L’avenir nous dira si les étudiants de Polytechnique seront en mesure d’aider leurs petits camarades à l’avenir. C’est vrai que dans ce cas, le manque de formation se fait cruellement sentir.

Polytechnique a par ailleurs noué un partenariat avec Enedis, la distribution d’électricité, afin de faire financer trois bourses d’étudiants (30 000 euros l’une) pour la promotion 2018-2020 qui commencera donc en cette prochaine rentrée scolaire. Enedis devrait aussi intervenir dans la les expérimentations des élèves afin de faire face à des problématiques réelles. Une mise en situation qui devrait être profitable aux étudiants. Pas de bourses d’Etat dans l’affaire, pourtant en droite ligne des souhaits de notre gouvernement, mais une chance tout de même pour des jeunes férus d’informatique et/ou de mathématiques. Alors, oui, la formation est une piste parmi d’autres, mais vu le développement de la robotisation et de l’IA dans tous les domaines d’activité ou presque, la question ne se pose plus guère.

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest