Macron qui durcit le ton et Facebook qui rigole ?

Il ne pouvait pas franchement faire autrement. Mark Zuckerberg est lâché de partout. Son ancien pote et cofondateur de Facebook, Chris Hughes a même annoncé qu’il fallait démanteler le réseau social devenu incontrôlable ou en tout cas dangereux parce que sous le seul contrôle de Mark Zuckerberg… Le garçon avait déjà eu quelques tapes sur les doigts lors de l’affaire des élections américaines, avec Cambridge Analytica, mais tout ceci n’avait sans doute pas servi à grand-chose. Alors si les Etats-Unis ne semblent pas prêts à réglementer, l’Europe, et la France en tête, comptent bien y arriver. Certains pensent qu’il s’agit d’empêcheurs de tourne en rond qui brisent la créativité et la libre entreprise lorsque d’autres pensent retrouver une morale et une éthique dans l’histoire.

Alors, avec un chic et sobre costume, chemise et cravate en lieu et place de ses habituels tee-shirts, le petit garçon faisait très sérieux. Il est venu à Paris et a rencontré Emmanuel Macron 1er soi-même « en toute simplicité ». Mais entre ces deux là, c’est un peu le jeu du chat et de la souris. Notre aimable président a aussi missionné une équipe pour « enquêter » auprès de Facebook et  tenter de proposer de solutions, évoquées dans un rapport. En gros la France aimerait obliger les réseaux sociaux à retirer les contenus signalés dans les 24 heures, sous peine d’une forte amende, sous la forme d’un projet de loi, en espérant l’étendre au niveau européen. La viralité et le délai des contenus haineux est donc au centre de cette rencontre.

Le rapport Loutrel, de son petit nom, souhaite un traitement différencié selon la taille des plates-formes. Un contrôle très étendu pour les grosses plateformes comme Facebook et bien moindre pour les autres. Et à ce petit jeu, notre ami Mark Zuckerberg n’a cessé de se fendre de « oui, bien sûr ». Mais lorsque l’on sait que les rapporteurs du fameux rapport n’ont pas eu accès à certaines données sensibles de Facebook, soit son patron est un idiot puéril et irresponsable comme tente de le faire croire son ancien pote Chris Hughes, soit c’est un sacré manipulateur et un fin tacticien…Je ne crois pas une seconde qu’il soit stupide ce garçon… Et puis lâcher un peu de lest sur la diffusion de contenu haineux n’empêchera pas le modèle économique et de lobbying de Facebook de croître…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest