l’OCDE sonne l’alarme, les classes moyennes sont dans rouge ! C’est vrai que lorsque c’est dans un rapport de l’OCDE, ça sonne un peu plus fort et clair ! Tout le monde savait, tout le monde sait depuis longtemps, c’est une évidence totale genre gros nez rouge au milieu de la figure. Lorsque vous payez vos factures ou achetez des produits, vous pouvez tous remarquer que cela augmente un peu chaque année. L’inflation 2018 est à 1.85% et le livret A vous promet 0.75% et les salaires stagnent depuis 10 ans…Pas la peine de demander à nos élites ni de s’inscrire illico à Sciences Po, la mère Michu peut vous répondre, oui, les classes moyennes trinquent et même sévèrement depuis plus de 30 ans. Alors il y en a encore pour s’étonner de voir de la contestation et des gilets jaunes…Mais cette fois, c’est dans un rapport de l’OCDE…

Un article du Point titrait hier « Comment les classes moyennes ont été écrasées depuis 30 ans ». Bon alors à tous ceux qui découvriraient la situation, ce rapport a au moins le mérite d’ouvrir un peu les yeux. J’imagine bien que notre cher gouvernement qui fustige déjà les interventions du Sénat dans ses petites affaires va un peu mal vivre la situation. Mais ce rapport donne aussi d’autres points importants…en rapport avec la Robolution ! L’article du Point le décortique et évoque aussi la situation ainsi : « L’étude de l’organisation internationale souligne un autre fait marquant. Les compétences nécessaires pour appartenir aux classes moyennes n’ont cessé de grimper. Avoir des compétences intermédiaires ne suffit plus pour en faire partie, souligne l’OCDE. Des métiers qui permettaient autrefois de se hisser parmi les classes moyennes ne le permettent plus. Cela peut expliquer une certaine « frustration sociale », d’autant plus qu’une personne sur six appartenant aux classes moyennes occupe un emploi qui risque d’être automatisé à l’avenir, s’alarme l’OCDE. Une tendance qui nourrit la peur du chômage et du déclassement ».

Une situation qui n’a rien d’anodin et entre peur du chômage, du déclassement et du remplacement de postes dans le cadre d’une automatisation des tâches, se cache la montée des populismes. Une situation inquiétante et qui devrait urgemment être prise en compte. Par des politiciens sourds et aveugles, j’ai quelques doutes. Mais si la Robolution est une source de grande inquiétude, elle peut aussi être un facteur de croissance. Mais tout ceci réside dans des choix éthiques et philosophiques. Ce dont nos hommes politiques, depuis pas mal d’années, sont totalement incapables. Passer des réformes incertaines aux forceps et au détriment de sa population sous couvert de progrès social et/ou écologique n’est pas promis à un bel avenir…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest