L’IA nous fait découvrir une toile de Pablo Picasso !

La fameuse Intelligence Artificielle qui s’invite dans notre quotidien, personnel et professionnel, est l’objet de toutes les controverses. Si sa puissance de traitement de données sa faculté d’analyse sont bien réelle, la question de l’intelligence proprement dite n’est pas encore réellement au point. Dans les facteurs polémiques, citons la perte d’autonomie de décision face à ces algorithmes puissants et le risque de piratage et de détournement très élevé par des hackers du plus en plus aguerris, sans compter avec l’utilisation plus ou moins bienveillante de nos données personnelles. Mais parfois, elle peut être un très bel outil.

C’est l’usage qu’en ont fait deux chercheurs britanniques et qui ont mis au jour un tableau « perdu » de Pablo Picasso. Nommé « la femme perdue » ce tableau était apparu en fond d’un autre tableau, « le vieux guitariste aveugle » lors d’une expertise aux rayons X en 1998. Comme nombre d’artistes, Pablo Picasso, alors à Barcelone et âgé de 23 ans, réutilise des toiles faute de pouvoir en acheter. Alors dans sa période bleue, Pablo Picasso va donc peindre ce vieux guitariste aveugle sur une autre toile déjà utilisée.

La technique utilisée par les deux chercheurs (Anthony Bourached et George Cann) est celle d’un processus de reconstruction guidé par un système d’IA recréant ls style du peintre à l’époque du tableau. Cette IA abreuvée de références de Pablo Picasso dans cette période de sa vie et de sa création artistique a donc reproduit ce tableau dont on connaissait les contours grâce au rayons X. Même si ce n’est évidemment pas l’original, cela permet d’étendre la compréhension de cet artiste et élargi le nombre de ses créations connues.

Cette technique pourrait être appliquée évidemment à d’autres artistes puisqu’effectivement Pablo Picasso n’était pas le seul à repeindre sur d’anciennes toiles. C’était par exemple le cas de Rembrant qui a peint son « vieil homme en costume militaire » en 1631 sur un autre personnage. Ila été révélé par un système de radiographies en 2013. Peut-être sera-t-il le prochain sur la liste et nos permettra de révéler complètement le visage (à l’envers) peint sur cette toile avant celui que l’on connaît aujourd’hui ?

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest