Ce chien robot ne s’appelle peut-être pas Médor (à moins que vous en preniez un et que vous l’appeliez ainsi 😉 ) et n’est peut être pas dénué de défauts mais celui-ci est intéressant puisque comme Sophia hier, le but est dans un premier temps d’aider l’humain à mieux se sentir.

Ce chien robot munit d’une Intelligence Artificielle ne se contente pas de monter les escaliers mais interagit aussi socialement avec ses propriétaires humains.

Le meilleur ami de l’homme a toujours été le chien domestiqué, mais les cabots du monde entier pourraient se retrouver en concurrence avec le chien robot de fabriqué par Koda. Peut-être même cela permettrait il de séparer les vrais amoureux des animaux de ceux ayant simplement besoin d’une compagnie avec le minimum d’effort ainsi que de frais limitant le nombre d’abandon (il faut allier l’utile à l’agréable !) …

Contrairement aux autres chiens robots sur le marché, le chien à intelligence artificielle de Koda est destiné à interagir socialement avec ses propriétaires humains. L’IA du robot l’aide à sentir quand son maître est triste, heureux ou excité afin qu’il puisse, avec le temps, répondre de manière appropriée aux émotions humaines.

Ce chien robot peut être un compagnon, un chien d’aveugle ou un chien de garde, accomplissant des tâches grâce à l’ « infrastructure d’IA décentralisée à chaînes multiples » (cet article de chez IBM vous permettrait de mieux comprendre de quoi il en retourne ainsi que de la tendance actuelle qui est à la décentralisation : cliquez ici) de Koda, qui lui permet de traiter des problèmes complexes et même d’acquérir de nouvelles compétences, selon une vidéo de promotion officielle.

L’intelligence artificielle décentralisée, également souvent appelée intelligence artificielle distribuée, est un sous-domaine de la recherche sur l’intelligence artificielle qui se concentre sur le développement de solutions distribuées pour les problèmes.

La chaîne de blocage est un moyen d’enregistrer et de stocker des informations qui rend difficile la modification ou le piratage d’un système. La chaîne de blocage ne stocke aucune de ses informations dans un emplacement central.

Au lieu de cela, la chaîne de blocage est copiée et répartie sur un réseau d’ordinateurs, ce qui garantit que toutes les données du robot sont sécurisées, contrairement à l’Internet habituel des appareils connectés à un réseau domestique.

Ainsi, en termes simples, le chien robot social décentralisé de Koda peut réagir au comportement de ses propriétaires humains en utilisant l’IA pour apprendre et s’adapter en cours de route tout en gardant ses données privées et impossibles à pirater.

Le chien robot Koda est équipé de caméras de profondeur 3D situées à l’avant, à l’arrière et de chaque côté du corps du robot. Il y a même un appareil photo de 13 mégapixels à l’avant du robot pour prendre des photos de haute qualité.

Le robot possède une tête et une queue entièrement fonctionnelles et utilise 14 moteurs à couple élevé, dont deux moteurs situés sur le cou, pour une mobilité digne d’un animal. Le toutou possède également un écran haute résolution et de multiples capteurs, dont un capteur de force au niveau du pied. Le réseau de microphones du robot a une précision de 97% pour la reconnaissance des empreintes vocales, a déclaré Monsieur Koda.

« C’est une pièce fonctionnelle de la technologie domestique, un animal de compagnie et une œuvre d’art, tout à la fois », a déclaré Emma Russell, PDG de Koda, dans un communiqué. « Ceux qui profitent de cette occasion pour être le premier propriétaire d’un Koda pourront observer son IA décentralisée en action, alors qu’il passe d’un état de chiot à un chien robotisé avec l’intelligence d’un superordinateur ».

Non seulement le chien-robot à IA de Koda a l’air d’un compagnon sympa, mais il est aussi un peu moins cher que le Spot Mini de Boston Dynamics, qui se vend environ 75 000 dollars. Le chien robot de Koda a un prix inférieur, entre 45 000 et 55 000 dollars.

Ce n’est peut-être pas tout de suite que nous pourrons nous payer notre « meilleur ami mécanique » à 4 pattes au vu du prix s’approchant de celui d’une belle voiture mais nous nous approchons d’une belle histoire robotique qui avec le temps deviendra de plus en plus abordable pour nous.

Une robolution sans doute pas mais du potentiel ça oui !

Quentin CLAUDEL

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel vous retrouverez toute l’actualité des métaux précieux. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur https://larobolution.com/. »

Source CNet

Pin It on Pinterest