Les prévisions météo sont-elles fiables ? Et d’ailleurs, pourquoi ce sujet ? Eh bien parce que les organismes de prévision météo, Meteo France au premier chef en ce qui nous concerne, utilisent des algorithmes d’analyse de données. Et ces données sont de plus en plus nombreuses et la puissance de calcul de plus en plus importante. Cette prévision, selon Météo France, est construite en trois étapes. Une phase d’observation qui permet la collecte de données, une simulation à partir de ces données à l’aide de modèles numériques et enfin une étape d’analyse des résultats, cette fois par des humains, les prévisionnistes.

La « collecte » ne se fait pas qu’en France et concerne environ 22 millions de données chaque jour dont 90% proviennent des satellites d’observation. Les simulateurs vont construire des probabilités d’évolution de l’atmosphère dans un système de maillage en trois dimensions. Ce maillage a même été considérablement affiné au fil du temps (et encore fortement en 2015) tandis que la puissance calcul atteint aujourd’hui plus de 5 Pétaflops. Le Pétaflop ne produit pas de méthane, désolé les enfants, c’est une unité de mesure qui correspond à 5 millions de milliards d’opérations par seconde…sacrée bête !

Arrivent enfin les prévisionnistes qui n’utilisent aucune boule de cristal mais bien cette exploitation de données des simulateurs avant de transcrire cela en vraie prévision. D’après Météo France toujours, la fiabilité des prévisions à 24 heures serait de l’ordre de 90 %. Alors je me demande bien pourquoi ils peinent autant à nous donner une météo qui correspond à celle que l’on observe ? C’est tout simplement comme le reste, l’analyse d’un nombre phénoménal de données ne  donnera pas nécessaire une réponse fiable…Alors si l’on prévoit que l’Intelligence Artificielle puisse un jour « dominer le monde », bonjour les dégâts ! Enfin une bonne nouvelle, nos prévisionnistes sont capables de nous donner le temps qu’il a fait dans la journée sans trop d’erreur…C’est déjà pas si mal, non ?

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest