Les GAFA menacés de démantèlement ! Décidément, c’est vraiment dans l’air du temps ! Et ça sent fort le roussi pour les GAFA ! En effet, Google Amazon, Facebook et Apple font partie des entreprises visées par la loi antitrust américaine. Si les amendes pleuvent en Europe, les Etats-Unis eux-même voient d’un très mauvais œil cette concentration des pouvoirs par quelques géants du net. Convoqués ce mardi 16 juillet par la Chambre des députés, les représentants des GAFA ont été sévèrement réprimandés. Le président de la sous-commission chargé du dossier, David Cicilline, a rappelé d’abord la fierté de son pays à l’égard de ces startups bricolant dans des garages devenues aujourd’hui des géantes. Et c’est donc là que ça coince…

Le même David Ciciline a déclaré « Aujourd’hui, nous nous inquiétons de plus en plus que des pratiques anticoncurrentielles du secteur mettent en danger les PME de ce pays ». Cette situation de monopole inquiète les parlementaires qui vont devoir débattre du sort de ces entreprises qui ont tout de même effectué 436 rachats d’autres entreprises à ce jour, sans aucun veto ou blocage quelconque. Cette convocation avait pour but de mettre la pression sur les GAFA mais marque aussi la première étape d’une enquête menée par cette sous-commission qui a globalement une certaine hostilité envers les pratiques de ces entreprises. Cette fois, il ne s’agira pas d’une tape sur les doigts comme l’avait reçue Mark Zuckerberg il y a quelques temps au Congrès mais bien de sanctions.

Le risque majeur pour ces entreprises est bien réel et toutes ont envoyé des représentants, les dirigeants ne s’étant pas déplacés. Si l’idée était sans doute de vouloir minimiser l’importance de cette séance, cela a aussi agacé les députés. Et que risquent-ils donc ? Eh bien comme Microsoft qui avait été poursuivi en justice en 1998, ce pourrait bien être leur cas. Et le plus exposé semble-t-il, reste Facebook qui pourrait bien démantelée ! Ce qui gène les députés, ce n’est pas tant la protection des données mais bien la situation de monopole qui, d’après eux, est une gêne réelle à l’innovation et à entrepreneuriat dans leur pays. La création de startups est en récession et les députés accusent aussi les GAFA de les racheter pour étouffer une éventuelle concurrence. Les débats risquent bien d’être animés !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

 

Pin It on Pinterest