L’emploi des traducteurs vraiment menacé ! Cela n’aura pris que deux mois. Deux mois pour traduire avec une précision diabolique un livre scientifique de 800 pages et en assurer la relecture. C’est un algorithme qui s’en est chargé alors que la relecture a été confiée à des humains. Bien entendu, ce sont ces derniers qui ont demandé le plus de temps mais les corrections étaient mineures. Deux mois seulement au lieu d’un an par des humains seuls. Plusieurs constats s’imposent face à cette prouesse Le premier constat, c’est que si vous êtes traducteur pour une maison d’édition, vous pouvez vous inscrire à Pole Emploi tout de suite, vous gagnerez un peu de temps. Cherchez surtout une formation de codage informatique cela pourrait s’avérer utile ! Le second constat c’est que si Google Traduction ressemble à une grosse blague dans sa pertinence, tout cela évolue très vite et bientôt les traductions seront quasi parfaites, et sans aucun doute pour Google également dans un avenir très proche aussi. Dernier constat, la Robolution n’est pas une vue de l’esprit et s’immisce dans tous les compartiments de la vie.

Pour la petite histoire, c’est une startup française, Quantmetry, qui a développé cet algorithme avec l’aide de DeepL. Aucun doute donc sur l’utilisation du Deep Learning pour permettre cette performance et c’est d’ailleurs le livre traitant de cette technique écrit par Ian Goodfellow, Yoshua Bengio et Aaron Courville qui a servi de base à l’expérimentation. Ces algorithmes se nourrissent donc de textes pour « apprendre » et pouvoir traduire avec fluidité et précision. DeepL, startup allemande, concurrence Google sur ce secteur de la traduction automatisée grâce à un autre de ses produits, Linguee. Une base de textes traduits et collectés depuis 2009 et qui rassemble près d’un milliard de traductions. Plus le spectre est large, plus la traduction est précise…La Robolution est à nos portes, les technologies évoluent à une vitesse exceptionnelle, il va falloir s’adapter et surtout en profiter !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

Pin It on Pinterest