Les exosquelettes existent depuis plusieurs années et rendent bien des services dans les entreprises où ceux-ci sont utilisés.

Ils permettent d’allier la souplesse de l’humain à une force augmentée permettant en même temps de protéger les salariés de blessures musculosquelettiques.

Les exosquelettes sont actuellement, pour moi, le meilleur moyen de préserver l’humain au sein des entreprises que ce soit au niveau de l’emploi comme de la santé puisque ces derniers restent au cœur de l’action tout en se préservant.

Nous allons certainement voir dans les années qui suivent l’automatisation, la robotisation ainsi que l’arrivée de ces technologies permettant d’augmenter notre productivité sur le long terme à un coût de plus en plus moindre.

S’il est vrai que le monde du capital-risque est devenu friand de SPAC (Special Purpose Acquisition Company ou en français Société d’Acquisition à Finalité Spécifique pour ceux ne sachant pas ce qu’est une SPAC cliquez ici), la méthode de fusion inversée n’a pas été jusqu’à présent un moteur important dans le secteur de la robotique, à quelques exceptions notables près, comme Berkshire-Grey. Ce matin, cependant, Sarcos Robotics, basée dans l’Utah, a annoncé son intention de monter à bord du train SPAC, grâce à Rotor Acquisition Corp.

L’opération pourrait valoriser le fabricant d’exosquelettes robotiques et la société de chèques en blanc à un montant combiné de 1,3 milliard de dollars, ainsi qu’à un complément de prix potentiel de 281 millions de dollars. Sarcos est, bien sûr, l’une des nombreuses entreprises qui explorent actuellement la catégorie des exosquelettes robotiques. Alors, qu’est-ce qui distingue cette entreprise, au-delà d’un langage de conception très poussé à la James Cameron ?

Le partenariat est toujours une grande source de motivation. Sarcos en a trouvé un assez important au CES 2020. Il était positionné au centre de la grande campagne technologique de Delta lors du salon.

« Les employés de Delta sont l’ingrédient clé de notre succès, et nous nous engageons à réduire les accidents du travail ainsi qu’à favoriser la diversité de la main-d’œuvre et à améliorer la longévité des travailleurs pour une équipe plus saine et plus sûre », a déclaré Ed Bastian, PDG de Delta, dans l’annonce d’aujourd’hui. « Mon enthousiasme pour le potentiel de Sarcos n’a fait que croître depuis, alors que nous continuons à travailler en étroite collaboration avec Sarcos pour transformer nos héros du quotidien en super-héros, en rendant leur travail plus sûr et plus facile que jamais. »

À l’époque, la compagnie aérienne avait annoncé qu’elle allait s’associer à l’entreprise pour piloter ces exosquelettes parmi son personnel. Le fabricant de robots avait alors fait remarquer que cette technologie pouvait être utilisée pour soulever des charges de 200 livres pendant huit heures, sans fatiguer le porteur. Cela correspond à l’approche plus industrielle de Sarcos en matière de robotique portable.

Plus tard la même année, la société a annoncé une levée de fonds de 40 millions de dollars visant à commercialiser son unité Guardian XO. Dans son communiqué d’aujourd’hui, elle ajoute qu’elle prévoit de livrer le système au milieu de l’année prochaine, et que le Guardian XT téléopéré arrivera ensuite.

En octobre de l’année dernière, Sarcos a reçu une subvention de la marine américaine pour produire des versions téléopérées de son système XO, le financement militaire continuant d’être un moteur important de l’industrie robotique.

Voici une petite vidéo vous montrant le potentiel de cet exosquelette permettant aux hommes et femmes transportant du matériel lourd de le faire sans difficulté ni effort intensif :

Impressionnant non ?

Quentin CLAUDEL

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel vous retrouverez toute l’actualité des métaux précieux. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur https://larobolution.com/. »

Source TechCrunch

Pin It on Pinterest