Le secteur automobile est un secteur pare du développement de l’Intelligence Artificielle. Entre les voitures électriques et le développement des systèmes de conduite autonome, tout le monde est sur les rangs pour avoir sa part du gâteau. L’Allemagne, largement en pointe dans le secteur de la robotique, ne souhaite pas laisser passer son tour derrière les japonais et les américains. Et ceci en priorité dans le domaine des composants. C’est ainsi que l’entreprise Infineon Technologies va créer un nouveau centre à Dresde en Allemagne en 2018 dédié à l’automobile dans le secteur des semi-conducteurs. L’investissement global de 1,2 milliard d’euros sur l’exercice fiscal s’ajoute au milliard de l’exercice précédent dans un secteur en plein développement. Son PDG, Reinhard Ploss, avançait d’ailleurs dans un récent communiqué : « La microélectronique est responsable d’environ 90% de toutes les innovations dans la voiture,  Les semi-conducteurs sont une condition préalable à l’électromobilité et à la conduite autonome, des tendances qui constituent des moteurs de croissance importants pour Infineon. Les algorithmes, l’intelligence artificielle et l’Internet des objets jouent un rôle clé dans la mise en réseau croissante des systèmes de trafic. Le nouveau centre de développement abordera également ces questions de manière intensive. Nous créerons des synergies grâce aux liens directs avec notre site de développement et de production à Dresde. Cela nous aidera à développer des produits plus rapidement et à les mettre sur le marché plus vite « .

Les choses vont donc très vite et chacun cherche à se positionner sur ce marché qui se profile comme étant juteux. L’entreprise allemande se place comme le numéro deux mondial des puces pour l’automobile avec 10,8% du marché. Le numéro un restant NXP avec 12,5% qui est une entreprise Néerlandaise. L’Europe n’est donc pas sur la touche mais si elle n’est pas au premier rang en ce qui concerne les algorithmes, elle joue une belle carte sur les composants. Ceci dans un marché voué à l’explosion entre voitures électriques, connectées et autonomes. Une entreprise à suivre donc dans cette course qui n’a pas encore fini de se dérouler, en dépit des accidents récents comme celui du véhicule autonome d’Uber qui n’aura sans doute fait que ralentir la mise en marché, sans forcément donner à travailler sur les question éthiques…

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

Pin It on Pinterest