L’absurde aux confins du ridicule ! Ou si ce n’est l’inverse ! La finalité parfois m’échappe…Alors certes s’il s’agit de rendre service à des personnes âgées ou handicapées que nous ne sommes plus capables d’accompagner, peut-être, et encore. Mais le programme d’Intel sur une base de données qui recense des millions de données relatives à nos objets du quotidien interroge. Cette base de données hiérarchisées doit permettre à des robots de reconnaître nos objets mais aussi de s’en servir. Mettre en route le lave-vaisselle, réchauffer un plat au micro-ondes, etc, etc… Alors si je comprends bien, il ne nous reste plus que le canapé et les séries TV et là, il est même possible que le robot choisisse les programmes…plus belle la vie !

Alors cet avenir merveilleux occupe à plein temps des têtes bien pleines de chez Intel qui ne sont pas franchement bien faites et qui pourraient certainement trouver nettement plus intéressant à faire. Des chercheurs qui travaillent d’arrache pied avec l’Université de San Diego et Stanford, sur cette fameuse base de données nommée Partnet et qui nous dessinent donc un avenir tellement merveilleux. Alors que notre pauvre planète est en quête de solutions pour des problèmes urgents concernant notre survie, les chercheurs d’Intel (mais ils ne sont pas les seuls) planchent sur le moyen de faire faire nos gestes quotidiens par des robots. J’imagine la pause café des chercheurs… »Ah top, aujourd’hui j’ai hiérarchisé les données d’un porte manteau, c’était G E N I AL ! ». « Waouh, cool, moi j’ai décrit les fonctions d’un micro ondes pour que les grosses feignasses n’aient plus à bouger leur petit doigt…trop bien ».

Ah, mauvais esprit, quand tu nous tiens. Bon, avec un peu de chance pour notre ami François de Rugy, il y aura ainsi des robots capables de faire une mayonnaise qui se tienne pour accompagner son homard. Allez, je dépasse les bornes des limites (Maurice, pour ceux qui connaissent) mais parfois l’absurde est aussi drôle que tragique. Bon, j’arrête, c’est vendredi, je vais pouvoir mettre en route mon robot tondeuse et mon robot aspirateur et aller me boire une limonade glacée sur la terrasse…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest