La martingale du jour ! Nous sommes vendredi 13…chance ou malchance, c’est selon. Les superstitions vont bon train sur cette date et puisent diversement leurs origines dans la bible (les 13 convives de Jésus, la date (contestée) de la crucifixion du même Jésus) et dans tout un tas d’autres événements comme l’arrestation des Templiers par Philippe le Bel le vendredi 13 octobre 1307. Alors vous pouvez soit prier pour que passe cette bien longue journée ou tenter votre chance au jeu, suivant votre point de vue. La phobie du vendredi 13 (c’est aussi le nom d’un film d’horreur !) s’appelle la paraskévidékatriaphobie, allez, respirez un bon coup !

Alors si l’IA peut battre au jeu des humains comme au poker, au jeu de go ou aux échecs pour ne citer que ceux-là ; la question se pose pour les loteries…Sur le net, certains vous font miroiter qu’il est possible de déterminer les prochains numéros gagnants du loto par les mathématiques et l’Intelligence Artificielle. Alors ? Bien finalement ce serait mieux de faire appel à un mentaliste ( ) ou une tireuse de cartes parce que mathématiquement il y a équiprobabilité entre les numéros de la loterie. Le calcul des probabilités pour les joueurs est de 0,000000524 % en rang 1, c’est-à-dire 5 numéros plus le complémentaire pour une seule grille. Au petit jeu des calculs et des probabilités, si vous êtes un homme de 52 ans, vous avez autant de chance de gagner au loto que de décéder dans les 4 minutes et 38 secondes qui suivent. Ca, c’est pour les phobiques du vendredi 13.

Bon il y en a bien un qui a trouvé la faille…C’est le mathématicien américain Stefan Mandel. En 1992, il a décidé de jouer toutes les combinaisons possibles d’un lot de l’Etat de Virginie, soit 7 059 052 combinaisons avec des grilles à un dollar. Sachant que le jackpot était à 28 millions de dollars, son investissement était rentabilisé. Cela a fonctionné (même s’il n’a pu remplir que 70% des grilles dans le temps imparti…). L’Etat l’a ensuite plumé en taxes et impôts mais c’est aussi la démonstration que le hasard règne en maître sur la loterie, Intelligence Artificielle ou pas. Bonne chance !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné».  Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest