Jeff Bezos, l’épicier mégalo !

Lui, c’est l’épicier. C’est un peu comme cela qu’est décrit le très doué Jeff Bezos, patron d’Amazon. Sacré épicier en tout cas parce qu’à la manière d’un Fernand Raynaud caricaturant un paysan, l’épicerie « ça eu payé » ! Et pas qu’un peu parce que celui qui a démarré comme libraire en ligne aux débuts du développement d’internet est devenu en effet un sacré épicier vendant en ligne à peu près tout ce qui peut se vendre. Amazon dépasse aujourd’hui les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière et emploie plus de 650 000 personnes dans le monde.

Jeff Bezos, plus grosse fortune du monde avec environ 125 milliards de dollars, est aussi un géant du Cloud et veut investir le secteur de l’Intelligence Artificielle. Comme son « concurrent » Elon Musk, il veut aussi conquérir l’espace et sûrement un tas d’autres choses…Mais il semblerait que la « face cachée » de Jeff Bezos l’entrepreneur de génie recèle quelques secrets bien gardés, du moins peu visibles encore.

Si Jeff Bezos n’a jamais caché son intention d’assurer un jour les livraisons de ses produits par les airs, tout cela est resté longtemps au niveau d’une simple lubie, d’un projet un peu fou mais peu réaliste. Eh bien non, il s’y accroche le Jeff, en secret quelque part en Angleterre. Imaginez, 85 % des livraisons pourraient être assurées par drones ! Exit les livreurs et leur coût exorbitant ! Enfin, pour les machines à laver, il faudra encore attendre un peu, mai la plupart des colis sont petits.

Autre point, l’écologie… Alors là, cette fois, c’est un peu moins reluisant. L’entreprise, souvent épinglée par ses salariés à travers le monde (en plus des salaires et conditions de travail…), se déclare très vertueuse. Elle laverait plus blanc que blanc (ou vert, au choix) comme l’aurait dit Coluche. Mais les invendus ou les retours de produits représentent une incroyable pollution rapportée au volume traité. Ce sont 3 % des produits qui finissent « à la benne » et rein qu’en France, cela représenterait plus de 3 millions de produits détruits sur les neufs premiers mois de l’année…société de consommation quand tu nous tiens…

La protection des données reste aussi un point sensible, en particulier au travers d’AWS (Amazon Web Services) mais qui met aussi un nombre impressionnant d’entreprises dans les mains d’Amazon. En pariant sur le Cloud, Jeff a trouvé une manne financière quasi inépuisable et prioritaire dans son business ! Tous (Netflix, Waze de Google, etc..) doivent faire appel à la puissance des serveurs d’Amazon…qui domine le monde en quelque sorte ! Alors, l’épicier, il est trop fort non ?

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest