Il est temps de profiter de la Robolution et d’investir ! Oui mais dans quelle entreprise ?

La vie est peine de surprises et parfois de paradoxes. Les choses semblent être mais ne sont pas toujours. Prenez Amazon. L’entreprise est florissante et sent la réussite à plein nez. Et si vous êtes un actionnaire « historique » vous en savez quelque chose. La révolution d’Internet et la montée en puissance des algorithmes a consacré Amazon. Et si vous avez investi 1000 dollars il y a vingt ans dans cette entreprise, vous avez en poche un beau petit million.

Qu’est-ce qui fait la réussite d’une entreprise ?

Hier comme aujourd’hui, une entreprise qui réussit est une entreprise qui propose une solution pour résoudre un problème. Vous pouvez évidemment ouvrir un restaurant, et juste bien le faire et réussir à votre niveau, mais vous ne deviendrez ni Apple, ni Amazon, ni même General Electric qui a juste inventé la lumière !! Sacrée invention tout de même !

Amazon a inventé la librairie ultime. Où que vous soyez dans le monde, vous pouviez vous faire livrer l’ouvrage que vous souhaitiez. Puis des livres, Amazon est devenu le magasin ultime. Où que vous soyez dans le monde, Amazon vous livre tout ou presque et prochainement même les produits frais.

Mais une entreprise qui crée des problèmes à la collectivité peut être mise à mort !

Le souci qui arrive avec Amazon, c’est que si Amazon sait « résoudre des problèmes’ » majeurs d’accessibilité des consommateurs aux produits, si Amazon a su mettre en place une logistique en tout point remarquable, Amazon pose de gros problèmes à la collectivité en réduisant à néant le tissu commercial de proximité, et en remettant même en cause l’existence de la grande distribution.

Amazon devient une entreprise trop grosse et menace le monde de position monopolistique pour la distribution. Or un monde avec un distributeur faisant la pluie ou le beau temps est un cauchemar aussi bien pour les consommateurs que pour les producteurs.

Amazon sera prochainement en situation de faire les prix, de faire les marchés, non pas dans un pays, mais presque dans le monde entier (en dehors de la Chine, chasse gardée d’Alibaba, géant chinois faisant le même métier qu’Amazon). Amazon menace tout l’écosystème mondial qui va de la production à la distribution. Excusez du peu.

Logistique et monopole, les maillons faibles !

Si la logistique amazonienne est remarquable, elle pose aussi des problèmes environnementaux et organisationnels. En effet, tous les matins et jusqu’en début d’après midi, c’est, dans toutes les grandes villes du monde entier, un ballet incessant de camionnettes de livraisons, qui par centaines déboulent pour apporter les paquets commandés. Il est évidemment nettement plus polluant de livrer 1 million de personnes individuellement que de livrer 1 000 points de vente !

Une entreprise qui réussit est une entreprise qui résout des problèmes. Celles qui sont démantelées le sont parce qu’elles posent trop de problèmes.
Et c’est à ce point-là que nous arrivons pour Amazon. C’est la logique intrinsèque du système. Quand on crée une entreprise, c’est pour qu’elle devienne, au bout du bout de la logique, le leader mondial. Mais être un leader mondial ne veut pas dire être en situation de monopole.

Le risque du monopole est connu depuis la nuit des temps, et c’est d’ailleurs aux États-Unis que les premières lois modernes pour lutter contre les situations monopolistiques ont été votées. Il est fort probable qu’Amazon soit prochainement concernée par ces lois. Si le groupe est démantelé, alors cela créera une perte de valeur monumentale pour les actionnaires actuels.

L’heure du choix

Vous avez fait fortune avec Amazon ou vous avez raté le coche. Il est de toute façon trop tard maintenant et les problèmes structurels de cette entreprise présentent un vrai risque. C’est pourquoi, avec Charles Sannat, notre économiste préféré, nous prenons évidemment en compte ce genre d’éléments avant de rentrer une valeur dans notre portefeuille boursier de la Robolution. Alors nous avons fait un autre choix. Un choix pertinent, assumé, étudié, peaufiné ! Pour le découvrir, je vous annonce que le second numéro de notre lettre mensuelle intitulée « La lettre confidentielle de la Robolution » est en ligne dans votre espace lecteur en suivant le lien.

Bien sûr, si vous n’êtes pas encore abonné(e)s celles et ceux qui veulent s’y abonner peuvent le faire ici.

N’oubliez pas que la « La lettre confidentielle de la Robolution » est à 50 % pour tous les abonnés à la lettre STRATÉGIES de Charles Sannat. Autre précision, l’abonnement est valable un an pour 10 numéros de la lettre confidentielle de la Robolution à compter du jour de votre abonnement.

Sylvain DEVAUX

 

 

 

Pin It on Pinterest