GPS, gros plantage en vue ? Il vous rend de grands services. Couplé à l’info trafic, il est difficile aujourd’hui de se passer de GPS lors de ses déplacements. S’il est embarqué dans la plupart des voitures aujourd’hui, il est aussi disponible via des applications sur nos téléphones portables avec une redoutable précision. Notez au passage qu’il n’est pas toujours inutile d’avoir une…bonne vieille carte routière ! Une erreur de programmation, avec deux villes portant le même nom par exemple, et vous vous retrouvez à l’opposé de votre destination. Non, ce n’est pas du tout une blague, il y en a à qui cela arrive et qui ne s’en rendent même pas compte…

Ces outils de navigation routière sont issus de la mise en place de satellites américains. Le « Global Positioning System » a été conçu par les militaires américains au milieu des années 70. Il s’est ouvert au public en 2000 seulement, fort de 24 satellites. Depuis, tout le monde a adopté cet outil puissant de positionnement et de navigation. Mais ce beau système pourrait connaître un gros bug…le 6 avril 2019 !  Les GPS disposent d’un calendrier, avec un compteur de semaine, mais ils ne peuvent aller au-delà de 1024 semaines. La remise à zéro des compteurs tombe donc le 6 avril prochain. Pas forcément de gros plantage en vue mais pas mal de dysfonctionnements. L’heure et la date peuvent être affectés mais la navigation pourrait devenir inopérante, tout comme l’info trafic.

Cela devrait toucher les plus anciens…ceux mis en service avant 2010. Les autres ayant des compteurs pouvant aller jusqu’à 150 ans, de quoi voir venir. Alors si vous avez un ancien GPS ou une antiquité genre voiture des années 2000 à 2010…bonjour la pagaille. La technologie peut nous trahir, cela ne fait aucun doute. Je me demande toutefois si les interventions seront alors gratuite. Ayant une ancienne de 2006, pour l’instant le concessionnaire n’est pas capable de me répondre…heureusement qu’il y a les portables !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest