GAFA, la France attaque ! Dans la série les Etats-Unis créent, la Chine copie et l’Europe légifère, l’Assemblée Nationale a voté lundi soir la fameuse « taxe GAFA » qui commençait à ressembler à un serpent de mer. Et la montagne a aussi accouché d’une souris dans l’histoire avec une taxe à hauteur de 3% du chiffre d’affaires réalisé en France. En clair, la taxe concerne les activités numériques qui « créent de la valeur grâce aux internautes français ». Pour cela les entreprises doivent réaliser un chiffre d’affaires sur leurs activités numériques d’au moins 750 millions d’euros dans le monde et de plus de 25 millions d’euros dans l’hexagone.

Cela amène plusieurs commentaires. Le premier c’est que la Robolution changeant profondément la donne de l’économie, il fallait bien qu’un jour la taxation de la valeur ajoutée du net voie le jour. Le second c’est que la France est encore seule dans cette réflexion et qu’il aurait été bienvenu que cette décision soit européenne. Mais si d’aucun pensent que d’autres suivront, certains comme l’Irlande (tiens donc), le Danemark, la Suède ou la Finlande s’y opposent. Pour l’opposition (de droite faut-il préciser) le montant est ridicule comparé aux 33 % de taxe des entreprises. Pour l’opposition de gauche, la comparaison est un peu différente mais le résultat est le même, RIDICULE !

Autre bémol, selon l’organisation « Attac », deux tiers du chiffre d’affaires des GAFA et consorts passera à l’as. Pourquoi ? Parce que ce qui est touché en priorité ce sont les publicités en ligne et la vente de données mais c’est loin d’être l’essentiel pour Amazon, Apple ou Microsoft. Dans un rapport édité par Attac, il y aurait 9,4 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisé grâce à des ventes en France qui ne seraient pas déclarés. Autre chiffre selon Attac, ces entreprises dissimuleraient 74 % de leur chiffre d’affaires en moyenne, avec 58 % pour Amazon et 85 % pour Google…la traque ne fait que commencer ! Reste donc à savoir quand et comment se mettra en place une taxe de ce type e Europe et dans le monde…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest