Fake news, les élections canadiennes visées !

C’est devenu récurent. Chaque élection devient le théâtre d’un jeu d’influences qui passe aujourd’hui par le net et les réseaux sociaux. A ce petit jeu, Facebook s’était fait remarquer pour ses fuites de comptes au moment des élections américaines. Et si le Canada se veut au centre de l’Intelligence Artificielle, il n’a pas été épargné lors de ces dernières élections. Ah oui, il y a eu des élections au Canada. Il semblerait que les médias français n’aient pas été au courant vu le peu de couverture du sujet. C’est vrai que Justin Trudeau a été de nouveau élu, même si son parti n’est pas majoritaire au parlement. Mais cette fois ce n’est pas une puissance étrangère qui a été aux manœuvres (enfin, ce qu’il semblerait) mais un journaliste qui gère le Buffalo Chronicle…

Le site Internet avait publié un article il y a quelques semaines dénonçant Justin Trudeau comme coupable d’avoir payé 2 millions de dollars pour faire taire ses frasques sexuelles. Une vraie fake news pourtant démentie par l’agence France Presse qui a généré plus de 100 000 commentaires su Facebook. L’auteur en question,  Matthew Ricchiazzi, gère le Buffalo Chronicle qui ressemble à un grand quotidien mais qui n’est qu’un site personnel qui s’intéressait autrefois uniquement à l’actualité locale. Mais il a basculé en 2010 dans le business politique avec une tarification claire «Les frais sont les suivants: les articles positifs sur votre candidature coûtent 200 $; les articles négatifs sur vos adversaires coûtent 400 $ et une approbation éditoriale est de 300 $»…on ne peut plus clair !

Matthew Ricchiazzi et le compte du Buffalo Chronicle ont été suspendus par Twitter il y a très peu, mais Facebook laisse faire…«La désinformation dans son ensemble ne viole pas les normes de notre communauté. Nous n’avons pas de règle qui dit que tout ce que vous postez doit être vrai», telle est la réponse d’un porte parole de Facebook. La chasse aux fake news n’est donc pas franchement à l’ordre du jour pour Facebook…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest