Fake news, deux poids deux mesures ? J’avoue que je suis tout de même assez étonné. Le gouvernement tente de lutter contre les fake news…bon, autant que je me souvienne, et même bien avant internet, il y a toujours eu ce genre d’infos sujettes à controverse. Il y a toujours eu de fausses infos mais chacun a toujours été capable, enfin certains sans doute plus que d’autres, de faire la part des choses. Et puis l’on peut se demander parfois si les fake news en sont vraiment ? Il n’y pas si longtemps, dire qu’il y avait des violences policières dans les manifestations était considéré comme une fausse information. A voir les blessures infligées aux manifestants, les fake news sont devenues finalement de vraies infos…

Alors depuis quelques semaines, ce sont les anti vaccins qui sont dans le collimateur. Ne comptez pas sur moi pour vous donner mon avis sur le sujet, je ne suis pas médecin ni biologiste et je serais bien incapable de tenir un quelconque propos scientifique là dessus. Non, ce qui m’étonne c’est la rapidité et la puissance avec laquelle ce « pilonnage » en règle s’exécute ! Facebook, Instagram, Pinterest, Youtube, tout le monde s’y met ! D’autant plus surprenant que ceux là sont plutôt réputés pour trainer un peu les pieds pour couper la diffusion de certains messages…

A côté de cela, les infos fusent et tournent en boucle sur les bienfaits des vaccins. Il semblerait que le sujet inquiète sérieusement un gouvernement qui a tout de même fait passer la vaccination obligatoire des enfants à 11 vaccins en 2018. Une prise de position qui avait d’ailleurs fait réagir nombre de professionnels de santé (dont le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine) mettant aussi en cause la ministre de la santé et ses rapports avec les laboratoires… Une position aussi défendue par l’Inserm et d’autres professeurs éminents. Bref le sujet est assez inépuisable et fait l’objet de batailles d’experts, mais ce qui m’interpelle dans l’histoire c’est la force et la portée avec laquelle on musèle les messages des opposants aux vaccins. Les vaccins restent obligatoires et chacun me semble libre de dire ce qu’il en pense…

Eh bien pas chez nous ! Si l’on pouvait lutter avec le même acharnement à contrôler les propos racistes ou antisémites sur le net ! Il semblerait, en fait, que les parents aient réagit par défiance au passage de ce fameux programme de 11 vaccins obligatoires au lieu de 3. Et les anti vaccins ont évidemment « surfé » aussitôt sur le sujet. Faire plier les GAFA avec une telle détermination et telle étendue me semble toutefois inédit. L’on peut y voir tout e la puissance et l’influence d’un gouvernement sur les médias…quelqu’en soit la cause, juste ou non, c’est une sacrée démonstration de force ! Bon c’est vrai le français est par principe réfractaire disait notre Macron national…

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest