Et si vous preniez un avion sans pilote ? Le géant de l’électronique Thales ne veut pas de robots tueurs. Prête à signer une charte éthique en ce sens, l’entreprise se rachète une virginité puisqu’une bonne partie de l’activité est liée à la sécurité et au militaire. Mais ce n’était pas le sujet de mon propos du jour. Thales qui investit massivement dans l’Intelligence Artificielle (7 milliards d’euros annoncés) et en particulier à Montréal, mais aussi Paris et Singapour.

Et l’un des objectifs de Thales est de créer une « Intelligence Artificielle de confiance ». Entendez par là un outil fiable et certifié parce que Thales produit aussi des systèmes liés à l’aéronautique. Et autant vous dire qu’il est question de confiance puisque l’idée serait un jour de…se passer de pilote dans les avions ! Evidemment, avec les systèmes de conduite autonomes pour les véhicules et les systèmes de guidage des drones, il fallait bien que cela arrive. L’idée serait déjà de passer de deux à un seul pilote…

Autant vous dire que les grèves qui se profileront vont être dantesques. Mais c’est aussi sans doute pour éviter cette « prise en otage » des passagers par les pilotes et contrôleurs aériens que tout ceci fait largement son chemin dans les esprits des chercheurs…Alors une voiture autonome, c’est déjà quelque peu intrigant et tout le monde n’est pas encore prêt psychologiquement.

Surtout s’il n’y a plus de commandes pour reprendre la main « au cas où »…Alors dans un avion de ligne…Vous seriez prêts, vous, à prendre un tel vol ? Si l’on vise une diminution du risque, j’ai bien peur que cela ne soit pas si simple. Si l’humain peut être défaillant, il peut aussi l’être dans l’écriture des algorithmes complexes et l’apprentissage profond peut lui aussi avoir ses faiblesses (le « mauvais apprentissage » est toujours possible).

Concentrons-nous sur l’analyse de données, ce que fait très bien l’IA mais gardons la main. Une analyse médicale est semble-t-il très fiable par un système de ce type mais le médecin garde ses prérogatives pour apporter la meilleur réponse. Des outils pour nous aider, aucun problème, pour nous remplacer…A vous de voir mais je crois que j’aurais quand même du mal à monter dans un avion sans pilote. Certainement parce que j’ai vu « Y-a-t-il un pilote dans l’avion », le film loufoque de Jim Abrahams sorti en 1980…il vaut certainement mieux en rire !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest