Et si l’Intelligence Artificielle pouvait lutter contre l’injustice ? Ne rêvons pas, à l’heure actuelle ce serait plutôt l’inverse ! Le « profilage » opéré par statistiques a plutôt tendance à « enfermer » des catégories dans des schémas prédéfinis. Il en est ainsi des tests menés par la justice pour un traitement des verdicts par des IA qui condamnaient quasi systématiquement des individus de couleur…bonjour l’égalité des chances ! Non, je voulais vous parler de l’ICLR (International Conference on Learning Representations) qui aura lieu en 2020. Une conférence sur la branche de l’IA que l’on nomme apprentissage par représentations mais surtout apprentissage profond ou deep learning. Le « père » reconnu de ce concept est sans aucun doute Yoshua Bengio de l’Université de Montréal. Le cofondateur d’Element IA a annoncé que cette conférence prévue pour 2020 aurait lieu en Afrique. Il est vrai que le continent africain n’a pas une reconnaissance mondiale en la matière et c’est bien tout l’objet de ce lieu d’organisation pour le moins inhabituel. Pour Yoshua Bengio, le problème vient des difficultés que rencontrent les chercheurs africains «Il leur est difficile d’obtenir un visa pour l’Europe, les Etats-Unis ou le Canada, c’est un vrai problème en ce moment » a-t-il confié lors d’une interview.

Yoshua Bengio a rapidement été rejoint dans ses propos par d’autres chercheurs, comme Jeff Dean qui dirige Google IA et qui a passé quelques années en Tanzanie dans son jeune âge, ou comme Sara Hooker de Google Brain qui a fait aussi une déclaration. « l’ICLR 2020 aura lieu à Addis-Abeba en Ethiopie ». L’IA est un vrai enjeu pour l’Afrique et cette démarche est un bon moyen de contourner les restrictions de visas mais surtout d’accompagner au mieux les pays de ce continent qui en a bien besoin. En attendant si l’IA elle-même a encore quelques progrès à faire, la démarche des chercheurs est sincèrement louable si elle ne conduit pas au même travers qui ont trop souvent régit les rapports entre l’Afrique et le reste du monde. Pour l’heure, la conférence de 2019 (du 6 au 9 mai) aura lieu à la Nouvelle Orléans et rassemblera environ 4000 participants. Quand je vous dis que le sujet est de première importance …

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

 

Pin It on Pinterest