Et si les robots étaient des artistes ? L’art et la robotique font-ils bon ménage ? La question reste posée mais après les photographies de Nicolas Bigot, il vous reste un peu de temps pour voir l’exposition « Artistes et robots » au grand palais à Paris. Exposition jusqu’au 9 juillet qui présente le « travail » artistique de robots intelligents. Des œuvres étranges, étonnantes, parfois angoissantes mais franchement cela vaut le détour. Bon, pour l’instant, il s’agit d’œuvre « co-produites » avec des humains mais tout de même c’est bluffant. Et pas besoin d’être un jeune geek pour cela, à l’image de Michel Bret, 77 ans, et Edmond Couchot, 86 ans, qui ont créé Pissenlits, des « ensembles de systèmes de projections variables ». Dit comme cela, on peut en effet s’interroger, mais Edmond Couchot utilise les nouvelles technologies depuis longtemps, en particulier comme enseignant à l’université. Les deux artistes ont créé une « base virtuelle » d’un pissenlit qui, grâce à un capteur, va s’éparpiller si vous soufflez dessus avant de se reconstituer seul.

Et puis il y a aussi Manfred Mohr. L’artiste utilise algorithmes, géométrie et mathématiques dans ses créations. Algorithmes qui donnent forme à ses idées. Au Grand Palais, il expose « Cubic Limit », une œuvre créée en 1971 ! Difficile à décrire mais saisissante, tout comme son autre œuvre exposée, P-200-E, une série de 46 dessins réalisés avec un traceur. Cubic Limit revisite de façon spectaculaire la géométrie du cube. Si après tout cela vous pensez que c’est une expo de jeunes pour des jeunes, vous avez tout faux ! Manfred Mor, du haut de ses 80 printemps, prouve que la technologie n’est pas un monde fermé, réservé aux seuls jeunes geek…mais que les artistes de tout âge y ont aussi leur place. Et bien une bonne nouvelle ça fait du bien. On pourra toujours se recycler dans l’art quand ces chers robots feront notre job !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest