Et hop, 120 millions d’euros envolés ! Dans la Robolution, il y a des progrès, des choses qui ne servent à rien et aussi…des arnaques. Je ne pense pas que du bien des cryptomonnaies et la volatilité (et même l’effondrement) de celles-ci est sans aucun doute un argument majeur de ma réticence. Mais en apprenant la nouvelle de la disparition de 120 millions d’euros de ces fameuses cryptomonnaies, je m’étrangle ! Ces monnaies sont virtuelles et se stockent informatiquement. Sur votre PC préféré avec pas mal de risques : piratage, panne dudit PC, ce qui n’arrive évidemment jamais, et bien d’autres mauvaises surprises. Mais il y a aussi des entreprises qui stockent des comptes de Bitcoins ou autres monnaies virtuelles du genre.

Pour garantir la sécurité maximale, le fondateur de la société QuadrigaCX stockait lui-même et tout seul les clés de sécurité de ses 92 000 clients. Les cryptomonnaies étaient stockées dans des « cold wallet », moins risqués, mais qui ont néanmoins besoin de clés d’accès que seul possédait Gerald Cotten. Oui, mais voilà, Gerald Cotten est décédé en décembre dernier et il semble qu’il ait emporté l’accès à ces clés avec lui ! Cela laisse sur le carreau ses clients qui ne peuvent plus accéder à un montant global détenu de plus de 120 millions d’euros…

Alors de brillants informaticiens ont bien tenté d’accéder à ces données via l’ordinateur de ce patron trop prudent (ou l’inverse) mais sans succès à ce jour. Envolées les cryptomonnaies et au tapis les clients ! La leçon du jour, s’il doit y en avoir une, c’est que tout ce qui est virtuel…est virtuel ! La Palice n’aurait pas dit mieux mais il n’est pas forcément toujours bon de croire aux miracles et encore moins de faire confiance à un stockage de monnaies virtuelles dans des systèmes inattaquables ou dangereusement « fagocités ». Pour certains toutefois, l’histoire sent l’arnaque…non, à peine croyable !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

Pin It on Pinterest