Elon Musk, roi de l’embrouille ?

Sacré Elon Musk. Il est un sujet quasi permanent dans l’actualité et si certaines de ses annonces, toujours fracassantes, apportent de l’eau à son moulin, d’autres mettent le feu à la maison ! Bon il a fumé du cannabis en direct, bon il aurait (on verra ce que donne le procès engagé) traité de « pédo » un spéléologue anglais, et tout un tas d’autre choses mais cette fois c’est un peu différent. C’est un actionnaire de Tesla qui porte plainte pour manipulation et dissimulation. Certes Tesla semble voir un peu le bout du tunnel mais si la production et les ventes se portent enfin plutôt bien, ce qu’il a fallu faire pour en arriver là sent un peu le souffre.

Petit retour en arrière…Alors que les comptes de Tesla ressemblent déjà au trou du grand canyon, l’entreprise rachète en 2016 Solar City. L’achat pour 2,6 milliards de dollars reste malgré tout cohérent avec la stratégie de Tesla. Tesla produit des voitures électriques et des batteries et Solar City des panneaux solaires qui produisent de l’électricité qui pourrait être stockée dans des batteries. Effectivement cela se tient mais Solar City est au bord du précipice et son rachat semble un peu surévalué.

Mais le problème soulevé par cet actionnaire est encore plus pervers. En fait la situation de Solar City était encore pire que celle annoncée par Elon Musk à l’époque sauf que Space X, autre société d’Elon Musk, avait renfloué Solar City…Sac de nœuds en perspective ! Pour cacher son insolvabilité et continuer à faire tourner la boite et payer les salaires, Space X a acheté des obligations Solar City. A hauteur de 90 millions de dollars en 2015, 75 en juin, et de nouveau 90 millions en mars 2016. Ça fait un peu désordre puisque tout ceci était de nature à dissimuler l’état de santé réel de Solar City lors de son rachat…au nez et à la barbe des actionnaires.

Plus cocasse encore, les fondateurs de Solar City, Lyndon et Peter Rives (deux frères), ne sont autres que des cousins d’Elon Musk. Le sauvetage de cette société qui a permis aussi de convertir les actions Solar City au bord de la faillite et soutenue artificiellement par Space X en actions Tesla. Bon, le cours est encore faible mais remonte néanmoins avec l’horizon qui se dégage un peu pour Tesla. Nous verrons donc si l’action engagée porte préjudice à notre fringuant patron ou non.

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

«L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné». Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com»

Pin It on Pinterest