Elon Musk contraint de démissionner de Tesla ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a eu chaud aux fesses l’ami Elon. Contraint de démissionner de la présidence du conseil d’administration de Tesla, il garde néanmoins un siège de directeur général de la marque. C’est son tweet dont je vous avais parlé annonçant le possible retrait de Tesla de la cotation boursière qui a mis le feu aux poudres. Elon Musk a du signer un accord amiable avec la Securities and Exchange Commission. La SEC n’est rien d’autre que l’organisme fédéral américain de réglementation et de contrôle des marchés financiers. C’est en quelque sorte le « gendarme de la Bourse » américain qui a accusé notre emblématique PDG de fraude, ni plus ni moins. Un accord que ne l’oblige pas seulement à quitter ses fonctions actuelles mais aussi à payer 20 millions de dollars d’amende, de même que Tesla.

« L’ensemble des mesures annoncées aujourd’hui sont faites pour répondre aux actes reprochés en renforçant la gouvernance d’entreprise de Tesla et la supervision, afin de protéger les investisseurs » annonçait le SEC. L’accord met évidemment fin aux poursuites mais il devra aussi céder sa place à deux directeurs indépendants dont l’un prendra la présidence. Les rennes échappent donc un peu à Elon Musk sur qui repose totalement l’entreprise. S’il est un peu fantasque, la garçon est Tesla à lui tout seul et s’il est bridé dans ses tweets ce ne devrait pas être trop grave à condition qu’il ne le soit pas dans ses coups de génie…Un génie banni pendant trois ans selon le SEC mais pas question de l’écarter totalement. C’est sur lui que repose Tesla et s’il se trouvait totalement écarté, ce serait la fin de l’entreprise à brève échéance. Dans ses nouvelles fonctions, il ne devrait sans doute plus fumer de joint en direct, enfin, on l’espère ! Le SEC a donné une leçon mais n’a pas voulu tuer Tesla…enfin, pas encore !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest