Collège, vos enfants sont en danger ! Oui, bien sûr il y a la cigarette, la drogue, l’alcool, le racket, les pédocriminels et tout un tas d’autres choses délicieuses qui attendent nos enfants au collège et même avant. Une époque merveilleuse mais cela est un autre sujet. Non, il y a un danger quotidien, sournois et contre lequel la Robolution n’a pas encore sorti ses armes. Ce danger est dans le dos de nos enfant et se nomme cartable. Poids moyen d’un sac de collégien selon une étude de la fédération des parents d’élèves, 8,5 kilogrammes ! Et encore ce n’est qu’une moyenne car cela peut atteindre et dépasser fréquemment  les 13 kilogrammes ! Selon les organismes de santé et les professionnels, ce poids ne devrait pas excéder 10% du poids de l’enfant au risque de complications au niveau du dos. En pleine croissance, cela représente un réel danger au quotidien. Alors je me suis rendu dans un collège de province pour comprendre…D’abord imaginer qu’un cartable à roulettes puisse résoudre le problème ne sert à rien. Cela oblige votre enfant à adopter une mauvaise posture et surtout…c’est interdit ! Trop bruyant…

Alors il y a bien quelques progrès mais à l’heure où les voitures vont devenir autonomes, où l’on va se balader dans l’espace et peut-être sur Mars, la Robolution n’est pas encore passée par les collèges ! Premier point d’amélioration, les enseignants (pas tous) admettent un livre pour deux élèves à transporter en cours. Votre enfant peut donc « s’arranger » avec son voisin de cours pour alterner le transport du manuel en question. Deuxième point, les classes sont équipées de vidéo-projecteurs et donc les pages de certains livres peuvent être projetées…mais pas toutes ! Et c’est tout, point final. Ah non, dans cet établissement tous les élèves n’ont pas de livres, il en manque. Toujours ça de moins à transporter ! La Robolution n’est donc pas en marche dans les collèges ni même dans l’éducation nationale. Alors que le gouvernement veut introduire de cours de codage informatique, le matériel fait déjà cruellement défaut en version papier, alors je ne vous parle pas du reste !

C’est vrai qu’équiper les enfants de tablettes aurait un coût très élevé. Avec 3 325 400 collégiens, à environ 80 euros la tablette correcte (sans négocier le prix mais au regard du volume, on, doit pouvoir faire quelque chose) cela fait tout de même 266 032 000 euros…Une paille toutefois si l’on compare cette dépense au budget des radars (ils devraient d’ailleurs rapporter environ 1,1 milliard d’euros en 2018). Mais puisque les collèges ont mis en place des sites Internet où l’on peut suivre la vie de l’établissement et le parcours de ses enfants, ne pourrait-on pas imaginer seulement que les manuels soient téléchargeables ? Une question non encore traitée par les éditeurs, à la traine aussi sur ce point. Alors si l’on veut que nos enfants se familiarisent avec les technologies de la Robolution, il faudrait peut-être que l’on se penche un peu sur le problème…non ? Et si en plus leur santé en sort gagnante, le bénéfice serait non négligeable.

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest