Bienvenue dans l’univers de l’inutile ! La mode, enfin, c’est ce que les constructeurs et chercheurs de tout poil veulent nous faire croire, est aux assistants personnels. Enfin pas votre smartphone préféré qui fait déjà passer pas mal d’ordinateurs pour des antiquités, non, la sorte de petit robot qui parle tout le temps et vous suit partout jusque dans les toilettes. Enfin pour ceux qui se déplacent, d’autres se posent sur un meuble et peuvent donc prendre tranquillement la poussière sans effrayer votre chien ou votre chat. Un assistant pour assisté qui prend vos rendez-vous à votre place, trouve des recettes de cuisine « dégueu » pour vous, enfin fait tout pour rendre votre morne vie encore un peu plus insipide. Mais les fabricants se heurtent à un problème de taille…le prix. Parce qu’ils pensaient les geeks que nous sommes tous devenus prêts à dépenser des sommes considérables dans une boite qui nous donne la météo et appelle le coiffeur. Et bien non, nous n’en voulons pas ! M—E alors, vite une solution.

C’est une entreprise israélo-américaine qui a investit plus de 50 millions de dollars pour développer Temi, un assistant autonome qui se déplace donc tout seul. Oui, les chiffres laissent rêveurs mais quoi de neuf ? Et bien Temi a amené cette start-up à développer ses propres capteurs ou son propre Lidar de manière à en assurer l’efficacité mais aussi à en abaisser le coût. Temi ne coûterait donc que 1500 dollars ce qui devrait ravir les amateurs (ils seraient nombreux) à dépenser cette somme rondelette pour une engin qui ne sert finalement à rien ou pas grand chose si ce n’est épater la galerie. A flatter l’égo de son propriétaire sans doute qui ne pourra rapidement plus rien faire sans lui et deviendra dépendant d’une simple machine. Oui, c’est un monde de fou que cette Robolution. Fort heureusement, elle nous réserve aussi de bien belles choses, sans aucun doute bien plus utiles ce qui n’est pas si difficile dans ce cas !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

Pin It on Pinterest