Atlas, le robot qui fait du jogging, à quoi ça sert ? On peut effectivement se le demander mais pendant que certains travaillent sur les possibilités de l’Intelligence Artificielle en imaginant qu’elle puisse un jour ressembler à la notre (d’intelligence), d’autres travaillent les possibilités physiques des robots. C’est le credo d’Hanson Robotics qui met régulièrement en ligne des vidéos des performances de ses machines. Parmi celles-ci, le robot Atlas qui faisait déjà de la marche et des salto arrière est maintenant capable de faire du jogging tout en évitant les obstacles. Er c’est vrai que la vidéo de ce robot qui court dans la campagne est assez saisissante. Hanson Robotics développe des robots aux capacités chaque jour accrues mais les destine en priorité à l’armée, comme soutien aux troupes pour le moment.

Ce qu’il faut en retenir aussi c’est que ces robots, aussi étonnants et même effrayants qu’ils soient, n’ont pas de conscience. S’ils se rapprochent des possibilités humaines physiques, ou les dépassent, ils ne savent pas ce qu’ils font ! Lorsque qu’un salarié d’Hanson Robotics pousse un robot pour le jeter à terre, ce dernier se relève. Mais il n’a pas conscience d’avoir été jeté à terre volontairement par quelqu’un et ne va pas nourrir de sentiments à son égard. Ce serait plutôt la voie de recherche de l’IA qui cherche désespérément à se rapprocher de l’homme par ses possibilités cognitives, mais dont il est sans doute illusoire qu’elle parvienne un jour à être dotée d’une véritable pensée, voir de conscience. Cela reste valable pour la science-fiction seulement.

Mais l’on peut tout à fait imaginer une programmation qui puisse demander à ces machines de détruire des humains, ce qu’elle peut faire sans état d’âme et sans conscience avec une efficacité certaine. Allez, on arrête là ? Inutile de se faire peur outre mesure, mais il est vrai que dès lors je peux imaginer un robot aux prouesses physiques établies doté d’une Intelligence Artificielle évoluée (une IA forte) et me rappeler aussi la phrase de Vladimir Poutine « celui qui maîtrise l’Intelligence Artificielle maîtrise le monde » pour me donner quelques frissons. Mais tout cela est liée à mon imagination nourrie à Asimov, l’IA n’a nul besoin de prendre la forme d’un robot humanoïde pour s’avérer dangereuse…

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest