L’Intelligence Artificielle pose de meilleurs diagnostics que les médecins. On connaissait les robots chirurgiens depuis quelques années mais les expériences en médecine valaient aussi pour des Intelligences Artificielles capables de poser des diagnostics. Je ne suis pas certain que ce soit LA solution pour les désert médicaux (oui, c’est une réalité) qui risquent aussi de perdre beaucoup de lien social dans cette histoire. La relation avec son médecin pouvait parfois être une vraie relation de la vie personnelle et permettre aussi d’en comprendre les maux. Alors confier sa santé à un robot reste un acte plus ou moins apprécié ou souhaité par le public.

Cette semaine, c’est une équipe de chercheurs germano-franco-américaine, une belle coopération soit dit en passant, qui a mis au point une IA capable de détecter les cancers de la peau. C’est déjà une performance en soit mais grâce à l’analyse préalable de plus de 100 000 images, l’IA a pu offrir des performances supérieures à celle des dermatologues (95 % de bonnes réponses pour 89% aux médecins). Cette publication des résultats dans la revue « Annals of Oncology » pourrait faire croire à la fin des médecins de cette spécialité mais il n’en est rien, pour l’instant du moins. L’IA a été développée comme un outil d’analyse très performant et c’est bien d’un outil d’aide au diagnostic dont il s’agit là et qui a porté la réflexion de ces chercheurs.

Cela devrait aussi aboutir à une baisse des interventions inutiles…en raison de diagnostics erronés qui conduisent à une intervention de précaution. L’enjeu est de taille puisque plus de 50 000 personnes meurent chaque année d’un cancer de la peau. Un outil puissant et d’une grande fiabilité qui est à même de réconcilier les plus farouches détracteurs de la robotique. Tout cela en sachant que les médecins resteront et garderont la main. De l’Intelligence Artificielle intelligente, j’achète !

Il n’est pas trop tard…Mais presque !

Sylvain DEVAUX

Rédacteur en chef

« L’homme a la possibilité non seulement de penser, mais encore de savoir qu’il pense ! C’est ce qui le distinguera toujours du robot le plus perfectionné ».

Jean Delumeau

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Larobolution.com est le site sur lequel Sylvain Devaux s’exprime quotidiennement et livre une vraie analyse du monde de la robotique à même de vous permettre d’en profiter. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.larobolution.com. »

 

 

Pin It on Pinterest